Prise d’eau

 La prise d’eau 

La prise d’eau du canal des Albères est située sur la commune du Boulou, en rive droite, du Tech au lieu-dit la Rasclose.
Schéma de la prise d’eau
Le schéma ci-dessous représente l’ensemble des éléments de la prise d’eau :

prises d'eau asa

Le seuil de prise

Le seuil de prise présente une hauteur de l’ordre de 4m pour un linéaire développé de 120m. Constitués d’enrochements liaisonnés, il a fait l’objet d’une réfection complète en 2012, ce qui a permis de le stabiliser. Avant ces travaux, il avait l’objet de 4 interventions en 13 ans. La crête est plus basse côté rive droite que rive gauche.

En extrémité de rive droite, une passe à poissons à bassins à été aménagée. Son fonctionnement n’est pas satisfaisant du fait de l’ensablement du pied, et surtout de sa prise qui se sature rapidement en embâcles. D’autre part, une vanne de régulation du débit était prévue à la prise de la passe. Elle n’a pas pu être installée car trop vulnérable aux crues du Tech.

En situation actuelle, la prise de la passe présente un premier seuil aménagé en enrochement qui semble plus bas que le seuil de prise du canal (seuil bâti à l’intérieur du bassin à l’aval des vannes. A l’étiage, la passe à poisson prélève un débit trop important et ne permet pas des conditions d’alimentation correcte du canal.

 

Une passe à anguille a également été aménagée en rive droite.

La passe à poisson a été réalisée sous maîtrise d’ouvrage de la mairie du Boulou. A ce jour, les solutions techniques de reprise de l’ouvrage pour assurer son fonctionnement ainsi que l’alimentation de la prise du canal ne sont pas définies. L’ASA du Canal des Albères a eu l’autorisation de la DDTM pour obstruer partiellement la prise à l’étiage.

 

Seuil de prise vue depuis la rive droite
Seuil de prise vue depuis la rive droite  
Seuil de prise vue depuis l’entrée de la passe à poisson
Seuil de prise vue depuis l’entrée de la passe à poisson

 

Les vannes de prise

La prise du Canal des Albères est en rive droite du Tech en amont immédiat du seuil. Un premier canal d’amenée d’une longueur de l’ordre de 20m conduit aux vannes de régulation, montée sur un ouvrage de franchissement du canal en maçonnerie. Il s’agit de 5 vannes murales, les vannes d’extrémité et la vanne centrale étant manuelles, les vannes intermédiaires étant motorisées. Une des vannes manuelles est fermée en permanence.

En hiver, seules les 2 vannes manuelles sont utilisées, en été, les 2 vannes motorisées sont également sollicitées. Ces 2 vannes ne disposent pas d’un groupe de secours et leur fermeture manuelle est quasi impossible (très longue et fastidieuse). En cas de crue ou d’orage violent et de coupure d’électricité, elles représenteraient un risque pour le canal et ses ouvrages, ce qui explique qu’elles sont maintenues fermées en hiver. Le risque d’orage et de crue est réduit en été mais ne doit pas être négligé.

Des travaux pour la régulation des prélèvements par mesure du niveau aval des vannes ont été réalisés. Toutefois, il apparaît que le capteur de niveau installé sur l’ouvrage d’accès aux vannes n’est pas adapté (un capteur immergé serait plus efficace et devrait être doublé par une mesure du niveau amont). La régulation automatique n’a jamais fonctionné.  De plus, elle ne semble pas utile puisque le garde vanne réside sur place.

Les 5 vannes murales
Les 5 vannes murales

 

Le bassin de régulation

En aval des vannes de prise, un bassin a été aménagé. Il présente un seuil de régulation d’une longueur de l’ordre de 11,5m. En amont du seuil un chenal permet la restitution au Tech des débits environ 200m en aval du seuil de prise. Une vanne murale commande l’alimentation de ce chenal.

Seuil de régulation
Seuil de régulation
Départ du chenal et vanne de régulation
Départ du chenal et vanne de régulation
pulvinar elit. suscipit quis, dolor. nunc neque. diam vulputate, luctus lectus