Station de pompage

Station de pompage
Station de pompage

Dès 1986, dans un souci d’amélioration de son service, l’A.S.A Canal des Albéres lance un projet d’équipement de son périmètre en installant un réseau sous pression.

Présenté lors de l’Assemblée Générale du 24 janvier 1986, ce projet est évalué à 8.200.000 francs (1251908 euros).

Le projet propose de pomper l’eau du canal d’arrosage et de la répartir sur différentes parcelles, grâce à un réseau dit « sous pression », permettant un arrosage par « goutte-à-goutte » ou « microjets ». Ce système contribuera à éviter le gaspillage de l’eau. 

Sa réalisation sera divisée en 3 tranches, dont les deux premières phases verront le jour en 1987.

Pompe, 220 m³
Pompe, 220 m³

La création de la station et la mise en oeuvre d’une partie du réseau, desserviront 116 hectares. Des parcelles courant sur 50 hectares en bénéficieront immédiatement. Les terres restantes seront desservies, mais sans utiliser l’eau (terres d’attente).

La 3ème tranche, quant à elle, sera réalisée en 1988. Il s’agit d’élargir le réseau, qui pourra desservir 146 hectares supplémentaires. Son coût s’élèvera à 1.600.000 francs (244274 euros).

Aussitôt achevé, le réseau sera exploité sur 71 hectares.

C’est ainsi que fin 1988, la station de pompage et son réseau sous pression desserviront 262 hectares, dont 121 seront irrigués.

Par la suite, en 1989, le réseau sera prolongé et alimentera le secteur dit « Poux d’en trilles ».

En 1990, l’A.S.A. fera l’acquisition d’un dégrilleur automatique, qui éliminera  les plus gros déchets charriés par le canal avant le pompage. 20 ans plus tard, celui-ci est toujours en place.

Une nouvelle extension du réseau, en 1991, permettra l’irrigation du secteur dit « Mas Coste ».

mas coste
Mas Coste

 

Aliquam elementum Lorem leo. quis dapibus